Son édification date de 1776en bordure du fameux souk El Aser ; elle illustre le fort règne du bey Saleh ben Mostafa (1771-1792Ch/1185-1207H) qui était l’un des plus importants beys de Constantine. La ville réserve à ce personnage estime et reconnaissance, car il s’intéressa à l’embellir soigneusement avec de très marquants projets comme celui de la refonte urbanistique de quelques quartiers ave l’édification de Sidi El kettani  qui adopta sa mosquée.

Ce joyau de l’architecture arabomusulmane est marqué à l’intérieur par l’originalité du minbar italien, l’élégance du mihrab sculpté qui s’ajoute à des coupoles et plafonds finement décorés sans oublier les carreaux de céramique aux couleurs vives qui revêtent les murs de cette mosquée à minaret si typique.
Sidi El Kettani, garde jusqu’à présent le tombeau de Salah bey accompagné de celui de sa famille.