Acquisition de données 3D grâce à la photogrammétrie sur le site antique de Tipasa
Acquisition de données 3D grâce à la photogrammétrie sur le site antique de Tipasa

Résumé

Depuis quelques années, les sciences archéologiques disposent d’outils informatiques de plus en plus performants et précis pour l’étude d’un site archéologique. La photogrammétrie constitue l’une de ces grandes avancées technologiques qui permet d’obtenir grâce à un protocole précis un modèle virtuel 3D conforme aux vestiges insitu tout en alliant exigence et rigueur scientifique.
Nous allons voir, à travers quelques exemples concrets, l’intérêt de cette technique dans l’étude des ruines antiques du quartier d’habitation de Tipasa.

Biographie

Après des études d’histoire de l’art et d’archéologie au sein de l’Université Toulouse II-le Mirail, Chayani Mehdi est doctorant à l’Institut Ausonius (UMR 5607). Il est membre de la plateforme techno-logique 3D : UPS SHS 3D (3551). Il prépare une thèse sous la direction du professeur Robert Vergnieux portant sur la restitution virtuelle d’un quartier d’habitation de la cité antique de Tipasa (Algérie) en utilisant l’imagerie 3D ainsi que les nouvelles techniques d’acquisition de données 3D développées au sein de l’UPS SHS 3D, telle que la photogrammétrie.
PARTAGER