Résumé

Les origines iconographiques de la symbolique céleste sur les monnaies nord-africaines sont très anciennes, une inspiration cultuelle et temporelle que nous retrouvons dans presque tout le pourtour méditerranéen, qu’il soit oriental ou occidental.
Ce qui nous intéresse dans cette thématique concerne l’image de deux symboles forts, représentés sur les flans monétaires libyco-puniques sur tout le territoire nord-africain dans leur forme primitive et évolutive.
Les différentes collections monétaires, quelles soient conservées dans les musées, des produits de fouilles ou des trouvailles sporadiques, nous offrent un certain nombre de monnaies qui nous intéressent dans ce présent travail et qui répondent au souci identitaire des populations libyco-puniques avant l’arrivée de la «mondialisation » monétaire romaine.

Biographie

SOLTANI Amel

Docteur en sciences de l’antiquité, université de Toulouse II (France) et conservatrice en Chef au Musée National des Antiquités. Elle est membre du projet algéro-français « Catalogue des inscriptions latines de la Maurétanie sitifienne » sous la Direction de Nacéra Benseddik. Membre associé du projet de recherche « Les sources de l’histoire ancienne et médiévale de l’Algérie : répertoire et analyse des sources », Centre de Recherche d’Anthropologie Sociale et Culturelle (CRASC-Oran), sous la Direction de Nacéra Benseddik.
Directrice du projet de Coopération algéro-italien « Catalogue et examen du monnayage d’Iol-Caesarea dans son contexte punique conservé dans le Musée National des Antiquités » en collaboration avec le Consiglio Nazional delle Ricerche-area fenice-puniche (Rome-Italie). Directrice du projet algéro-italien de l’exposition «Les Phéniciens en Algérie. Voies de commerce entre la Méditerranée et l’Afrique Noire ».

Publications Récentes :
– L’enceinte nord d’Achir, rapport de fouille, dans Cahiers d’Achir, 2, 1992, p. 5-9.
– A propos du trésor monétaire punique de Bougie (Algérie), Actes du XIIIème congrès de L’Africa Romana, Djerba (Tunisie), L’Africa Romana XIII – II, Université de Sassari (Italie), 2000, p. 412-419.

– Redécouverte d’un lot monétaire appartenant au trésor de Bougie », Actes du Colloque « Culture et Identité de l’Algérie antique » organisé par l’Université de Rouen et le GRIS du 16 au 17 mai 2003 (France), Rouen, 2003, p. 7-14 .
– Le trésor de Merouana (Lamasba, Algérie), circulation monétaire aux IV-Vème siècle ap. J.-C, Actes du XVIème congrès de L’Africa Romana, Rabat, 15-19 décembre 2004, XVI, 2006, p. 2325-2333.
– Les monnayages préromains des musées nationaux algériens, Catalogue d’exposition : « Les Phéniciens en Algérie, les voies de commerce entre la Méditerranée et l’Afrique noire », Ministère de la Culture, Alger, 2011, p. 107-111
– Une nouvelle stèle à Saturne de Tiddis , Catalogue d’exposition : « Les Phéniciens en Algérie, les voies de commerce entre la Méditerranée et l’Afrique noire », Ministère de la Culture, Alger, 2011, p.157-159.
– Iol-Caesarea dans son contexte punique de l’Algérie antique : le cas de la numismatique, La réorganisation du Musée de Cherchel, Phase I : Le royaume numide, Actes de la conférence du Goethe-Institut Algérie, 2 nov. 2009, édités par Rita Amedick et Heide Froning, Harrassowitz Verlag- Wiesbaden, 2012, p. 11-13
– Les Objets égyptiens et égyptisants conservés dans les musées d’Algérie , Actes du Colloque Entre Afrique et Egypte : relations et échanges entre les espaces au Sud de la Méditerranée à l’époque romaine, sous la direction de S. Guédon, ouvrage publié avec le concours du Centre de recherches interdisplinaires en histoire, art et musicologie (CRIHAM, EA 4270) – Institut de recherche Sciences de l’Homme et de la Société, Université de Limoges, et du Partner University Fund “Oasis Maior”, Limoges, 22-25 septembre 2010, Ausonius éditions, Scripta Antiqua 49, Bordeaux, 2012, p. 73-85.