L’ADDUCTION, LE STOCKAGE ET LA DISTRIBUTION D’EAU À L’ÉPOQUE OTTOMANE (CAS DE LA MÉDINA D’ALGER)

PARTAGER