Avant-propos

Le premier cycle de séminaires du CNRA, organisé en 2012, était consacré, essentiellement, aux nouvelles techniques et méthodes de l’archéologie devenue une «science totale » dans l’étude des sociétés humaines anciennes.
Le présent recueil des séminaires du CNRA est dédié aux études de cas dans différents domaines de l’archéologie et l’histoire ancienne de l’Algérie : la gestion du territoire, la construction et l’urbanisme, le développement économique et commercial, l’archéologie du funéraire mais aussi la production littéraire antique.
De la gestion et la délimitation du territoire, celui de l’Empire romain en Afrique, il est question de la vie des populations locales dans ces marges, le limès, et l’activité d’échanges et de circulation de part et d’autre de cette frontière. Le réexamen d’anciens travaux sur Cherchell suggère la reconnaissance d’un palais secondaire de Juba II, reflétant l’importance architecturale et urbanistique mise en œuvre dans le royaume de Maurétanie.
Les vestiges du VIIe au XIIe siècle dévoilent des structures fortifiées, construites pour se protéger des razzias et des envahisseurs, mais ayant leur propre originalité. Wârjlân est un carrefour majeur du commerce panafricain et un foyer de culture pour l’ibadisme maghrébin jusqu’à sa destruction au XIIe siècle. La monographie de Sedrata, en cours de réalisation, permettra de susciter de nouveaux questionnements sur la place de cette cité dans la géopolitique et l’économie du Maghreb médiéval.
Concernant la modélisation, on présente un exemple de reconstruction virtuelle de la basilique constantinienne d’Aquilée à travers les éléments survivants, les relèvements planimétriques et des similitudes typologiques.
Dans le domaine de la littérature et la pensée du IIe au VIIe siècle, l’Afrique du Nord connaît l’émergence de penseurs et d’écrivains de premier plan. Durant cette période, le christianisme traversa des crises et expérimenta des solutions qui, dans les chrétientés européennes, ne devaient voir le jour que bien plus tard.
Du funéraire, dans le cadre d’une fouille préventive de sépultures médiévales, l’approche développée nous livre une multitude d’informations sur l’organisation des gestes funéraires, la démographie, le statut de la population, les causes de mortalité et l’état sanitaire.
Les thèmes développés dans cette édition permettront, sans nul doute, aux chercheurs et aux professionnels du patrimoine d’investir de nouvelles pistes de travail.

Farid Ighilahriz
Directeur du CNRA

Table des Matières

5
AVANT-PROPOS


6
AFFICHES DES CONFÉRENCES


8
Philippe LEVEAU
Le bâtiment d’ennabod (« redoute amabar ») à Cherchell. Un pavillon royal à caesarea ?


24
Paul MATTEI
La littérature religieuse de langue latine dans l’Afrique antique. Hommes, oeuvres et pensées replacés dans la courbe d’une histoire globale.


34
Djillali HADJOUIS
Archéologie funéraire et paléoanthropologie en Île‑de‑france.


66
Jean-Claude VOISIN
L’architecture militaire de l’Algérie : de Byzance à l’arrivée des Beni Hillal (VIe-XIIe siècle).


76
Alessandro FURLAN
La restitution des antiquités par le procédé virtuel : outils de visualisation 3D pour stimuler la connaissance et la sensibilisation au patrimoine archéologique.


88
Stéphanie GUÉDON
La vie sur les marges de l’Afrique romaine. Une étude de la mobilité et de la circulation.


106
Cyrille AILLET & Patrice CRESSIER
Un carrefour du Sahara médiéval : Sedrata (Ouargla, Algérie). Bilan et perspectives historiques et archéologiques.

ISBN : 978-9931-9163-2-1
Dépôt légal : 2014-4314
© CNRA 2014

PARTAGER