Mesure du temps ayant comme base de calcul le midi solaire: l’horloge romaine de Conimbriga et l’horloge du xvème siécle de Sebal (Condeixa-a-Nova). Deux sujets d’étude dans le cadre de l’archéoastronomie et l’ethnographie au Portugal
Mesure du temps ayant comme base de calcul le midi solaire: l’horloge romaine de Conimbriga et l’horloge du xvème siécle de Sebal (Condeixa-a-Nova). Deux sujets d’étude dans le cadre de l’archéoastronomie et l’ethnographie au Portugal

Résumé

Le déplacement de l’ombre d’un objet exposé au soleil détermine la direction nord/sud et est systématique dans la façon de mesurer le temps avec des cadrans solaires horizontaux et verticaux.

Les matériaux utilisés dans la réalisation des cadrans que nous étudions ici sont: la céramique pour le cadran solaire romain de Conimbriga (ALARCAO; PONTE, 1994, page 48, No 419) et le calcaire pour celui du cadran du XVème siècle de Sebal (PESSOA; RODRIGO 2015, page 18), tous les deux situés dans la commune de Condeixa-a- Nova.

Le style vertical (Gnomon – aiguille en forme de stylet ou plaque) de l’horloge romaine de Conimbriga n’a pas résisté jusqu’à nos jours. Le style du cadran solaire de Sebal Grande est en fer et reste fonctionnel à sa place d’origine.

Ces deux documents seront abordés à l’occasion de notre communication, dans le cadre des études actuelles d’archéoastronomie d’ethnographie au Portugal. Le recueil de bibliographie sur le thème traité fait aussi partie de ces études.

Biographie

FERREIRA Maximo : Astronome et coordinateur de l’Observatoire Astronomique de Constância. Facultés des Sciences de l’Université de Lisbonne. Il est directeur du centre des sciences vives de Constância et du parc d’astronomie. Il est membre de la société portugaise de physique et de la société portugaise d’astronomie. Il est commissaire national de l’année internationale de la lumière 2015.
Miguel PESSOA: Archéologue Muséologue (Portugal). Il est conservateur du Musée de Conimbriga /Direction Générale du Patrimoine Culturel. Il est coordinateur du Musée de la Villa Romaine de Rabaçal / Commune de Penela / Réseau des Musées Portugais. Il est docteur en Histoire de l’Art de l’Antiquité de la Faculté des Sciences Sociales et Humaines de l’Université Nouvelle de Lisbonne en 2012; membre élu de la Direction de l’Association Internationale pour l’Etude de la mosaïque ancienne AIEMA. Il est membre fondateur de l’association APECMA (Associação Portuguesa para o Estudo e Conservação do Mosaico Antigo). Il est membre de plusieurs autres associations locales de défense et promotion du patrimoine culturel et naturel.
PARTAGER