Résumé

Les mosaïques découvertes en Syrie, datées de l’époque romaine, ont montré plusieurs scènes comportant la figure d’Aiôn (l’éternité du temps). Dans ces scènes, Aiôn est représenté sous des formes iconographiques variées, mais aussi dans des contextes différents.

A Antioche, la capitale de la Syrie Antique, dans une mosaïque de la maison d’Aiôn, celui-ci est figuré sous le trait d’un vieux barbu, tenant son attribut «la roue», assis avec trois autres hommes personnifiant le passé, le présent et le future. Une mosaïque de Shahba, Phillipopolis montre Aiôn quadragénaire, partiellement découvert, tenant sa roue, assis à côté de Gê, accompagnés par plusieurs divinités (agricole, vent, Hermès, Prométhée). Les chercheurs ont donné des interprétations différentes à Aiôn dans ces deux exemples, se basant sur la comparaison avec les textes philosophiques et l’étude iconographique. Par ailleurs, une nouvelle mosaïque découverte dans une tombe à Apamée, présente Aiôn sous le buste d’un jeune homme imberbe, nimbé et orné des couronne de laurier et de tours. Il surmonte les bustes de Gê et d’une divinité de mer. Ici, Aiôn fait partie d’un programme symbolique funéraire.

Dans ce colloque, nous allons parler de la conception d’Aiôn en Syrie au IIe et au IIIe s aprés J.-C, à la lumière de ces représentations iconographiques et des textes philosophiques néoplatoniciens, répandus à l’époque dans cette région.

Biographie

Komait Abdullah
Archéologue à la direction générale des antiquités et des musées (DGAM) à Damas depuis 2010 directeur des laboratoires scientifiques au DGAM entre 2013 et 2014, spécialiste des mosaïques antiques en Syrie. a participé à des fouilles sur plusieurs sites antiques en Syrie et a dirigé depuis 2013 les fouilles archéologiques dans le site de Tell Alnohas. A publié plusieurs articles sur les mosaïques antiques en Syrie et prépare un livre sur les mosaïques du musée de Maarret An-Nouman en Syrie du Nord. Il est membre du bureau de l’ICCM et chercheur associé au laboratoire de l’archéologie à l’UNS depuis 2015.
PARTAGER