Lambese arc Centre National de Recherche en Archéologie
Lambese arc Centre National de Recherche en Archéologie
Le projet intitulé « mission archéologique de Tazoult-Lambèse » qui a débuté en 2006, s’est transformé en 2014 en « Programme archéologique à Lambèse, Tazoult. Recherche, formation, valorisation ». Dans un cadre de coopération entre les établissements algériens, dont le CNRA pour la recherche archéologique, et le CNRS et l’ENS pour la partie française.

La fouille de la « Maison de Phrixos et Hellé » et la « Maison de la Tigresse », a livré des données inédites et très prometteuses sur les quartiers résidentiels de Lambèse. Cela ouvre la voie à une analyse du tissu urbain qui s’est développé à partir du camp de la IIIe légion Auguste, entre la deuxième moitié du IIe siècle, avant que Lambèse ne soit élevée au rang de capitale de la province de Numidie, jusqu’au début du IVe siècle.

Du point de vue de l’architecture, l’omniprésence de la terre crue révèle une grande diversité des procédés de mise en œuvre. Du point de vue du décor, l’originalité des sols en mosaïque confirme la présence d’ateliers locaux. L’étude scientifique du mobilier céramique, métallique et du verre dans un contexte de fouille stratigraphique, relance et renouvelle les connaissances de la culture matérielle de l’Afrique interne.

PARTAGER